Les inondations : typologie

 Les inondations par ruissellements de versants

 

La zone d’étude a connu plusieurs épisodes de ruissellements généralisés causant des dégâts majeurs dont les plus récents sont les suivants :

 

                    Evènement                              Période de retour de la pluie                         Type d’évènement

 

        9 et 10 décembre 1993                                    > 20 ans                                              Longues pluies d’hiver

         29 au 31 janvier 1995                                     2 à 10 ans                                            Longues pluies d’hiver

                16 juin 1997                                            50 à 100 ans                                                 Orage localisé

          26 décembre 1999                                          100 ans                                               Longues pluies d’hiver

                10 mai 2000                                                100 ans                                                      Orage localisé

 

Période de retour des différents évènements pluvieux sur le bassin versant de l’Austreberthe.

Ces épisodes de ruissellements majeurs ont touché aussi bien les communes des plateaux que celles de la vallée. Ainsi, par exemple, une commune comme Barentin pourtant située au bord de l’Austreberthe est beaucoup plus sensible aux coulées de boue provenant des plateaux qu’aux débordements de la rivière.

 

Les inondations de mai 2000 ont particulièrement marqué la population et ont provoqué la mort d’une personne sur le territoire (commune de Barentin). Une des conséquences majeures de cet évènement a été la déconstruction de 13 maisons en zone de risque majeur.

 

Les inondations par débordement de cours d'eau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                 

                                                                   Duclair - Mai 2000

 

L’Austreberthe est un des affluents en rive droite de la Seine en aval de Rouen.

Cette rivière est courte (18 km), relativement rapide et alimentée par la puissante nappe de la craie.

Ses étiages sont donc très soutenus, c'est à dire qu'en été, on ne note pas de baisse significative du niveau d'eau.

Ce type de rivière en elle-même connait des crues peu importantes (de l’ordre de 3 fois le module inter-annuel en moyenne pour les crues quinquennales), avec un temps de réponse très court des bassins versants.

On retrouve la trace dans les archives d’une première inondation majeure en 1348 qui a entrainé la destruction de tous les moulins de la vallée et des pertes humaines importantes.

D’autres dates ressortent mentionnant des inondations dans toute la vallée : 1905, 1910 et 1965 avant la séquence d’inondations majeures dans les années 90.

 

 

 

 

 

 

Les constats sur les inondations du bassin versant, indiquent que les épisodes de juin 1997, décembre 1999 et mai 2000 restent les plus mémorables.

Les périodes de retour des différents épisodes de débordement de l'Austreberthe sont données pour l’ensemble du bassin de l’Austreberthe (station de Duclair) :

 

      Episodes pluvieux                   Période de retour par rapport au débit de l’Austreberthe

 

       29-31 janvier 1995                                                            10 ans

         16-17 juin 1997                                                                10 ans

        26 décembre 1999                                                            50 ans

           10-11 mai 2000                                                          > 100 ans

 

Période de retour des différents évènements de crue de la rivière Austreberthe

 

 

L’analyse de la vulnérabilité des communes riveraines de l’Austreberthe aux débordements de cours d’eau par l’étude SCHAPI fait ressortir les éléments suivants :

 

- Pavilly est sensible aux inondations par le Saffimbec (affluent de l’Austreberthe).

- Villers Ecalles dans sa partie vallée est sensible aux inondations par débordement de l’Austreberthe.

- Duclair est essentiellement touchée par les débordements de l’Austreberthe en lien également avec le niveau d’eau de la Seine qui va jouer un rôle dans l’importance des inondations (selon que la crue de l’Austreberthe va coïncider avec une crue de la Seine ou non, une marée haute ou basse, des vents d’est ou d’ouest).

- Barentin semble plus touché par les ruissellements de versants que par les débordements de cours d'eau.

Syndicat Mixte du Bassin Versant de l'Austreberthe et du Saffimbec

213 Ancienne Route de Villers - 76 360 VILLERS-ECALLES

Tel. 02 32 94 00 74

secretariat@smbvas.fr

Retrouvez notre actualité ici :

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Instagram
  • YouTube Social  Icon